Tout savoir sur la maladie de hodgkin

Chercheur dans les cancers et les maladies rares

Trouble de Hodgkin : un cancer du sang à évolution lente

Découvrez mon histoire et pourquoi j'en suis venue à me spécialiser dans les maladies rares et plus particulièrement les cancers de hodgkin.

Etudiante en science sur la maladie de hodgkin

Depuis toute petite, je rêvais d'être médecin pour aider les gens à soigner leurs maux et pouvoir profiter pleinement de leur vie. Malheureusement, le parcours classique pour faire médecin étant très difficile à atteindre, je me suis spécialisée dans la recherche en laboratoire. Mon rôle ? J'accompagne des chercheurs dans la mise en place de tests cliniques et de procédés expérimentaux afin de valider ou non l'utilisation de molécules sur des organismes. On travaille dans un premiers temps sur la cause et la genèse profonde des maladies afin de détecter des éléments de convergences pour nous permettre d'utiliser ce que l'on a trouvé sur certains troubles et pouvoir les dupliquer sur des symptômes qui s'en rapprochent.

Un site pour les parents et les proches de malades des ganglions lymphatiques

Bien plus qu'une liste synthétisée des meilleures informations présentes sur les sites spécialisés, je tiens à partager sur ce site toutes les évolutions en matière de traitements et les avancées cliniques sur le dépistage des symptômes. Autour de ce socle d'information et d'actualité sur la maladie, je compte également développer la partie forum et partage d'articles de la presse spécialisée ou des brevets qui seront déposés sur ce domaine afin de créer une émulsion positive et tirer tout le monde vers le haut. C'est en s'investissant tous et en apportant notre micro-contribution que l'on va tous permettre à sa hauteur d'apporter une pierre à l'édifice et permettre ensemble d'accomplir de grandes choses.

Les progrès de la médecine et l'atteinte de 100% de rémissions

Bien plus qu'une utopie, je suis pleinement persuadée qu'avec les progrès actuels, on sera capable d'ici dix à vingt ans de soigner la moitié des cancers en étant plus fins dans nos campagnes de préventions et en ayant des processus de diagnostics robustes qui ne laissent aucun impair. Je vois autour de moi de nombreux amis de promotion qui travaillent pour des laboratoires privés sur des maladies diverses et variées et pour qui le but de contribuer à leur petite échelle à l'avancée de la médecine est un acte qui leur tient particulièrement à cœur. Quoi de mieux à cinquante ans d'avoir oeuvré toute sa carrière dans l'avancé de la médecin et de faire partie d'une aire où de nombreuses maladies auront pu être anéanties grâce aux progrès des traitements et l'investissement par tous dans cela !