Tout savoir sur la maladie de hodgkin

Les symptômes causés par la maladie de hodgkin

Les conséquences de la maladie de hodgkin

La maladie de Hodgkin est est une maladie grave qu’il faut détecter le plus tôt possible afin que vous puissiez être pris en charge et traité avant que le maladie ne soit installée depuis trop longtemps. Sachez tout d’abord que même si ce n’est pas la maladie de Hodgkin, tout ganglion qui se met à gonfler sans que cela soit causé par une infection doit être vu par un docteur.

Des ganglions gonflés

Dans plus de 80% des cas, on retrouve dans ganglions gonflés lorsque le patient est ausculté. Ce phénomène est appelé l’adénopathie et on peut en distinguer deux types, la superficielle et la profonde :

Les ganglions gonflés sont les premiers symptômes de la maladie de hodgkin

L’adénopathie superficielle est avérée lorsque l’on retrouve des ganglions gonflés apparents sur le corps, principalement au niveau du coup ou sous la clavicule, mais ils peuvent aussi se trouver ailleurs. Les ganglions grossissent très rapidement ce qui fait que vous pouvez les sentir dès le départ. Ils mesurent en moyenne deux centimètres de diamètre, si il y en a plusieurs au même endroit, certains seront plus gros que d’autres mais ils ne sont jamais douloureux, ils sont relativement durs mais facilement palpable.
Or, les ganglions profonds peuvent gonfler également, c’est ce que l’on appelle l’adénopathie profonde. Dans ces cas là, les gonflements peuvent être observés mais uniquement grâce à un examen plus poussé comme une radiographie. Dans 10% des cas, le ganglion concerné est le médiastinal, il se trouve dans le thorax entre les deux poumons. La plupart du temps, ils sont découvert par hasard au moment d’un examen pour la médecine du travail ou autre contrôle car il est rare que cela soit symptomatique. Cela n’est le cas que très rarement lorsque le ganglion en question gonfle tellement qu’il opère une compression et cela peut entraîner des essoufflements, des quintes de toux et des douleurs au niveau de la poitrine.

Des anomalies biologiques

Le symptôme des anomalies biologiques dans la maaldie de hodgkin

Une simple analyse sanguine peut également dans certains révéler des anomalies biologiques qui vont rapidement amener les médecins vers la maladie de Hodgkin. Voici les anomalies qui peuvent être des signes annonciateurs de cette maladie :

  • une forte augmentation du nombre de globules blancs (aussi appelée hyperleucocytose) qui portent sur les globules blancs de types polynucléaires
  • une forte augmentation de la sédimentation de la protéine C réactive, ce phénomène traduit généralement une inflammation importante

Il est donc primordial de faire un bilan sanguin lorsque l’on a le moindre doute, de même, il est important d’en faire plus ou moins régulièrement pour vérifier que tous les taux sont normaux, sans même parler de la maladie de Hodgkin, simplement pour repérer d’éventuels problèmes qui ne seraient pas visibles en surface.

Des signes généraux et plus courants

La forte fièvre est un des premiers symptôme de la maladie de hodgkin

Il existe également des signes que vous allez pouvoir constater dans votre quotidien mais qui sont plus difficilement identifiables car il ne s’apparente pas uniquement à la maladie de Hodgkin, ainsi ils ne sont pas souvent pris en compte comme des signes avant coureurs par les personnes atteintes. Pourtant ils existent bien, et il est tout de même important de vous les faire savoir afin de vous sensibiliser le plus possible en ce qui concerne cette maladie et ces symptômes. Vous risquez de constater :

  • une forte fièvre prolongée que l’on ne parvient pas à expliquer
  • une perte de poids importante et rapide, généralement on parle de plus de 5 kilos
  • des démangeaisons sans raison apparente
  • des sueurs abondantes, notamment la nuit
  • l’ingestion d’alcool peut provoquer des douleurs au niveau des ganglions

Alors si jamais vous vous retrouvez dans un ou plusieurs de ces symptômes, consultez rapidement un médecin pour qu’il puisse étudier votre cas et vous apporter un diagnostic.